Bon pour la tête: « Enfants du don de sperme: l’heure du choix » – Mars 2019

Introduction de l’article de Bon pour la tête:

« En 2001, la Suisse abolissait l’anonymat du don. Dix-huit ans plus tard, les premiers adultes nés sous le nouveau régime peuvent connaître l’identité de leur père génétique. Vont-ils se ruer sur l’info? L’expérience à l’étranger montre que les femmes sont plus curieuses que les hommes. Et que seulement une minorité de personnes issues d’IAD cherche à connaître ses origines. Même sans anonymat, la culture du silence a la vie longue. »

Lire l’article en entier

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*

*

code